Gérer ou ne pas gérer… telle est la question…

Publié le par Mademoiselle Coton

 

Y’a des jours comme aujourd’hui où je ne me supporte pas… Dès le lever je sens que la colère est en moi et qu’il va falloir que je fasse d’innombrables efforts pour ne pas craquer au moindre faux pas…

C’est dimanche, Mister Coton bosse, je suis donc seule à la barre du navire (comme beaucoup d’autres jours d’ailleurs)… mais aujourd’hui je suis fatiguée, j’ai froid, j’ai une envie folle de chocolat (je suis au régime…) et puis je suis en colère… pourquoi ? Bonne question…

Donc quand j’en ai eu marre de gronder mes Cotonoux pour tout et pour rien, j’ai essayé de calmer le jeu… Cotonnade s’est endormie pour une sieste et j’ai choisi ce moment de calme pour préparer les invitations pour l’anniversaire de Boutis… Ce petit bout d’homme va fêter ses 4 ans et il a très envie de participer aux préparatifs… Nous voici donc à écrire le nom des invités… et là je m’énerve parce que mon fils de 4 ans (presque) qui sait déjà écrire toutes les lettres de l’alphabet, n’arrive pas à BIEN écrire en ligne droite sur les enveloppes…

Pu(…) de perfectionnisme à la c(…)…

Là je m’énerve car on a gaspillé quelques enveloppes, puis je m’énerve de m’énerver pour ce genre de conneries, je m’énerve de ne pas voir le point positif : que mon fils participe, s’implique dans l’organisation et qu’en plus il sait déjà écrire tous les prénoms de ses camarades de classe… Bref, je suis énervée, on arrête tout avant que ma colère ne prenne des dimensions ingérables…

Non franchement, quand je n’arrive pas à gérer ma colère je ne me supporte pas…

Publié dans Les plans galère

Commenter cet article

Siana 29/12/2011 00:56

Arrf, j'étais persuadée d'être inscrite à ta newsletter, alors j'attendais, patiemment, de recevoir quelque chose... Et en fait, je ne sais pas si j'ai oublié de valider ou quoi, mais apparemment,
je pouvais toujours attendre ! [ah, je suis tellement bien organisée, moi !]
Bref, contente de voir que tu écris toujours de temps en temps ! [J'ai vu que tu avais posté une recette de gâteau poire chocolat bien tentante...] J'espère que tu vas bien, et je te souhaite de
très bonnes fêtes ! A bientôt !

Mademoiselle Coton 11/01/2012 08:14



Salut Siana! Désolée d'avoir autant tardé à te répondre... pfff Chuis à la ramasse! 


J'espère que tu as passé de bonnes fêtes de fin d'année et que la nouvelle année t'apportera de nombreux moments de bonheur!


Quant à moi, il faut vraiment que je remette le pied à l'étrier!!!  Et reprendre le rythme!!!


Je te souhaite encore une bonne et heureuse année! @ +



Fred Milongeroz 01/12/2011 04:58

Procrastiner... est un Art! Il y a l'art et la manière de remettre au lendemain ce que l'on ne PEUT pas ou ne VEUT pas faire le jour même. Ici, je repense au livre "Quand on peut, on veut" de Lynne
Bernfield.
On se traiterait de paresseux, de moins-que-rien, de peureux... alors que... c'est étrange en fait. La procrastination, ne serait-ce finalement pas une nouvelle capacité médiumnique méconnue? C'est
par cette boutade que je partage votre souffrance, car c'est une souffrance, c'est évident, et cela devient évident quand on la vit!
je vous pose une question : j'ai remarqué qu'en tant que procrastinateur, je suis paradoxalement très présent lorsqu'il faut réagir face à une certaine forme de danger... avons-nous ce point
commun? J'ai remarqué aussi qu' au fil de ma culpabilisation de ne pas être capable de faire les choses le jour même, certaines choses s'arrangent d'elle-même, parfois cela m'étonne : mais je ne
compte pas la-dessus, je ne veux pas! il y a une part d'invraisemblance, de paradoxe dans la procrastination qui - lorsque l'on apprivoise cet étrange "paresse" - nous fait découvrir la vie sous un
nouveau jour... un Art?
Autant le voir ainsi!
L'humour soigne, comme le rêve.
Ah! un procrastinateur (trice) est-il un doux rëveur? a-t'il seulement les pieds sur terre?
Belle initiative que votre blog!

Mademoiselle Coton 31/12/2011 10:16



Bonjour Fred.


Je ne connais pas le livre de Lynne Bernfield et vous avez éveillé ma curiosité! 


Malheureusement dans mon cas, les choses ne s'arrangent quasiment jamais par elles mêmes, au contraire, elles d'accumulent! Mais il est vrai que j'ai aussi la faculté de réagir en cas d'urgence
(il semblerait que ce soit un trait commun aux procrastinateurs).


Je vous remercie de votre visite et vous souhaite une bonne fin d'année!